THINK TANK 2019

 

To Hedge or not to Hedge

par | Sep 9, 2019 | Think Tanks

Introduction

La 9 ème édition du Think Tank qui s’est déroulée le 4 septembre 2019 dans les locaux de l’UNIL. Il a eu pour sujet principal la couverture monétaires.  De nombreux intervenants de premier plan ont été présents. 

La maîtrise des risques, et donc de la volatilité des actifs, est une préoccupation forte des investisseurs. La question de la couverture monétaire, quelle que soit la classe d’actifs, est récurrente et il nous a semblé bon de faire un point de situation sur le sujet.

L’efficience des marchés postule que toute l’information susceptible d’influer le prix d’un actif, et donc d’une devise, est instantanément intégrée dans les cours. Inutile de tenter de prédire l’évolution d’une devise. Donc inutile de hedger. CQFD.

Sauf qu’une bonne partie des investisseurs couvrent, tout ou partie, leur exposition monétaire. Pourquoi ? Comment ?

Un point de situation sur les pratiques courantes fait sens.

L’occasion de confronter la théorie et la pratique ou, peut-être, les praticiens entre eux.

Une fois de plus, cette édition 2019 a rassemblé praticiens, académiciens et autorités de surveillance autour d’un thème d’actualité. Messieurs Jean-Pierre Danthine, ancien membre du directoire de la BNS et Manuel Leuthold, président du fonds AVS animeront nos échanges à l’aune de leurs expériences respectives.

De l’inutilité de la couverture monétaire ?

PR JEAN-PIERRE DANTHINE
Ancien vice-président de la BNS, actuel professeur titulaire à L’EPFL et Président de l’École d’économie de Paris.

Pratiques actuelles et recherche empirique

PRATIQUES ACTUELLES ET RECHERCHE EMPIRIQUE M. NARSINGHEN KUNASEGAREN
HEC LAUSANNE

Approche de compenswiss en matière de couverture
monétaire.

M. Manuel Leuthold
PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE COMPENSWISS (FONDS DE PENSION DE L’AVS/AI/APG)