Transferts générationnels : analyse d’un cas pratique – méthodologie, résultats, enseignements

par | sept. 10, 2017 | Publications Cronos

Introduction

Comme indiqué par notre titre, notre travail repose sur les notions de solidarité et de transferts générationnels. Il faut donc, avant tout, définir ces deux notions. La solidarité peut être vue comme la totalité des redistributions voulues qui ont lieu entre différents groupes, visant un objectif d’entraide. Par exemple, les rentes de retraite sont identiques que la personne assurée soit mariée ou non, alors que la personne mariée bénéficiera de prestations supplémentaires (comme la rente de conjoint survivant). Un autre exemple est le fait que les retraités décédant à de jeunes âges financent les rentes de ceux vivant plus longtemps.

Toutefois, on trouve également des redistributions qui ne sont pas nécessairement voulues par le système. Nous les appellerons «transferts». Ce sont ces montants que nous tenterons d’identifier et de quantifier. Ces transferts peuvent être constatés tant au niveau des dépenses, que des recettes.

Dans le cadre de ce travail, deux groupes doivent être distingués. Le premier est celui constitué par l’ensemble des assurés actifs alors que le deuxième l’est par l’ensemble des bénéficiaires de rentes, appelés aussi rentiers ou pensionnés.