Politiques monétaires ultra-accommodantes des Banques Centrales

par | mars 9, 2018 | Publications Cronos

Introduction

Suite à la crise des subprimes de 2008-09, la plupart des banques centrales ont mis en place des politiques non conventionnelles et ultra expansionnistes : taux d’intérêt proches de zéro voire négatifs, injection massive de liquidités (c’est-à-dire de monnaie créée par les banques centrales), et programmes d’assouplissement quantitatifs.
La crise des subprimes a accentué le risque de déflation,qui était déjà présent avant 2008 surtout à cause du vieillissement de la population, de la baisse de productivité et de la mondialisation. L’éclatement de la bulle des subprimes a rendu nécessaire ces mesures non conventionnelles, les outils traditionnels n’étant pas assez puissants au vu du risque trop important de déflation par la dette, de krach boursier et de crise de confiance des consommateurs.